Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Le réseau des web-tv collaboratives de tous les pros
Proposez vos sujets, stimulez la collaboration
Partagez votre expertise, recrutez vos clients
 
Transformation numérique, IT
& Social business
Entreprises et
marchés professionnels
Entrepreneuriat, Innovation
et Recherche
Ressources Humaines
et Management
Tactiques décisionnelles et fonctions stratégiques
(e)Marketing,
communication(s)
Trouvailles et
tendances caféinées
Économie et Société
Politoscope
Questions abordées avec Louis Pouzin :  Le péché originel de l’Icann et la nécessaite d'avoir des racines ouvertes -  Icann et Noms de domaines. Que reproche-t-on exactement au système en place : sa privatisation de la gestion des noms de domaines, son lien avec le gouvernement américain, son défaut de représentativité et ses prises de décision unilatérales ? Efficacité des racines ouvertes ? Nommage, indépendance, propriété, liberté de manœuvre...  Actualité : une possibilité de reforme de l’Icann? Qui peut devenir indépendant de l'Icann ? Comment est-ce possible ? Est-ce qu’une sorte de "nouvelle Icann" indépendante et multipartite pourrait suffire à répondre aux différentes critiques auquel fait face l’Icann aujourd’hui ? Obstacles à l'alternative que constituent les Racines ouvertes... Vous développez l’idée de racine ouverte : celles-ci pourront elles obtenir la force de traction nécessaire pour faire jeu égal avec la racine de l’Icann ? Qu'est-ce qui bloque encore ? Q u’est ce qui manque au mouvement des racines ouvertes pour vraiment prendre de l’ampleur ? Quels sont les obstacles à lever ? Les valeurs que nous défendons avec les Racines ouvertes. L'Internet en 2016 c'est l'explosion des extensions : on est passé de 4 millions d'adresse à 9 millions créées sur les 6 derniers mois de 2015. Ce n'est pas l'intérêt des internautes... 
Et hop, voici mon feedback :
Je signale mon opinion : je trouve ce sujet...




Infos diverses
Lieu : Dans les studios Cafeine TV à Levallois Perret - Plan d'accès
Webcast
notes
Intervenants (3)
AUDIENCE
 
Sujet proposé par Chantal Lebrument et Louis POUZIN
Organisation par Frédéric BASCUNANA
Format : Chronique
Traitement : Analyse de concept
Secteur d'activité : Informatique - Logiciels
 
Intervenants :

Questions abordées avec Louis Pouzin : 

  1. Le péché originel de l’Icann et la nécessaite d'avoir des racines ouvertes - 
    Icann et Noms de domaines.
    Que reproche-t-on exactement au système en place : sa privatisation de la gestion des noms de domaines, son lien avec le gouvernement américain, son défaut de représentativité et ses prises de décision unilatérales ?

  2. Efficacité des racines ouvertes ?
    Nommage, indépendance, propriété, liberté de manœuvre... 

  3. Actualité : une possibilité de reforme de l’Icann?
    Qui peut devenir indépendant de l'Icann ?
    Comment est-ce possible ?
    Est-ce qu’une sorte de "nouvelle Icann" indépendante et multipartite pourrait suffire à répondre aux différentes critiques auquel fait face l’Icann aujourd’hui ?

  4. Obstacles à l'alternative que constituent les Racines ouvertes...
    Vous développez l’idée de racine ouverte : celles-ci pourront elles obtenir la force de traction nécessaire pour faire jeu égal avec la racine de l’Icann ? Qu'est-ce qui bloque encore ? Q
    u’est ce qui manque au mouvement des racines ouvertes pour vraiment prendre de l’ampleur ? Quels sont les obstacles à lever ?

  5. Les valeurs que nous défendons avec les Racines ouvertes.
    L'Internet en 2016 c'est l'explosion des extensions : on est passé de 4 millions d'adresse à 9 millions créées sur les 6 derniers mois de 2015. Ce n'est pas l'intérêt des internautes... 


Sujets potentiellement connexes :
  • ZDNet France