Email     Password  
Connection | Subscription
Le réseau des web-tv collaboratives de tous les pros
Proposez vos sujets, stimulez la collaboration
Partagez votre expertise, recrutez vos clients
 
IT, Digital, IT
& Social business
Entrepreneurship, Innovation
and Research
Business and
professional markets
Ressources Humaines
et Management
Marketing,
Publicicité
Tactical and strategic decision-making functions
Trouvailles et
tendances caféinées
Economy and Society
Politoscope
Nous avons eu le plaisir de recevoir Nicole Guedj, ancienne secrétaire d'état et surtout fondatrice des Casques Rouges, une femme d'action et de conviction qui a transformé un projet humanitaire en exploit technologique - concret, exemplaire, bref, inutile de vous dissimuler notre admiration la plus entière. Le site à aller visiter d'urgence : www.casques-rouges.org
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Webcast
notes
Speakers (3)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Fabrice Epelboin, Webcastory, ReadWriteWeb France, Owni
Yogosha, SoWarGa, Webcastory, ReadWriteWeb France, Owni
Nicole Guedj, Présidente Fondatrice des Casques Rouges
Ancien ministre et Président de la Fondation Casques Rouges
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
Nous avons eu le plaisir de recevoir Nicole Guedj, ancienne secrétaire d'état et surtout fondatrice des Casques Rouges, une femme d'action et de conviction qui a transformé un projet humanitaire en exploit technologique - concret, exemplaire, bref, inutile de vous dissimuler notre admiration la plus entière.


Le site à aller visiter d'urgence :
www.casques-rouges.org


Connected subjects:
  • Comment from : En tout cas, Casques Rouge utilise Cockpit, c'est très bien ça :) Comment from Frédéric BASCUNANA: ben voui ce sont des gens bien ;) Comment from Dominique Rabeuf: Très intéressant cet éclairage - Humanitaire et TechnologiesNotons- La crainte de nos politiques face à l'innovation en matière de communication- L'attitude bureaucratique indépendantiste voire isolationniste de la France- Le refus à priori de ce qui vient d'ailleurs, même si c'est très utile- Nos gouvernements sont à l'ère de la nostalgie du Minitel 2.0, ils ont massacré l'industrie du logiciel dès lors qu'elle ne servait plus au lobby français du nucléaire hasardeux- Aux USA le FBI et une association de défense des droits des enfants ont collaboré pour animer un site Web destiner à apprendre le bon usage d'Internet, il y a des jeux de détectives primés- Les nébuleuses traquant la corruption, les pratiques liberticides, de lutte contre les sectes sont supportés techniquement par des centaines de professionnels individuels, étudiants et même des groupes technologiques internationaux (TOR, Wikileaks, WhyWeProtest et beaucoup d'autres )Post ScriptumIl est de plus en plus difficile de se fier aux étiquettes, je ne parle pas des produits dans les magasins en ligne ou non, mais des personnalités politiques.La libre expression sur la toile permet d'aller au delà des rassemblements politiques confus voire incohérents qui mettent le quidam dans un état de défiance voire de scepticisme hostile.Apprenez mesdames et messieurs des partis politiques à vous exprimer sincèrement; et renoncer si vous en êtes incapables, les Internautes ne sont pas tous idiots.Entre quoique ce soit comme idéal et Internet, s'il faut choisir ce sera Internet, car nous sommes très égoïstes et bientôt de plus en plus radins  /Sauf pour les causes réellement humanitaires - Bien entendu/ Comment from : Félicitations pour cette émission. Ouah, on prend sacrément de la hauteur, une vraie bouffée d'oxygène et une vraie claque... voilà un exemple concret de l'utilité, disons même de la pertinence de l'Internet et de son côté désormais incontournable comme appui dans le déploiement d'actions à vocation ''internationale'' nécessitant une logistique conséquente avec mutualisation de moyens, coordinations d'équipes, mise en commun de savoir et savoir-faire... et espérons le (on peut tjrs rêver) faire taire définitivement les mauvaises langues qui se font les détracteurs de l'Internet en soulignant exclusivement ses effets soi-disant ''pervers''... Encore bravo.. en espérant une suite sur ces angles originaux dans l'approche des usages de l'Internet et des nouvelles technologies... Comment from : j'apprécie sa conclusion, pas d'humanitaire compassionnel mais moderne... hélas c'est encore le premier qui domine... trop rarement le caritative business tel qu'il existe est remis en cause et pourtant il y aurait à refaire à la lumière justement des champs nouveaux introduits par les nvelles technologies... nous sommes encore trop dans la culpabilisation or le Web 2.0 et ses outils permettent justement la valorisation de chacun... autre élément à refonder : un fonctionnement trop top-down et non horizontal, trop narrow-mind et non open mind en termes gestion de projets... voilà pourquoi j'approuve l'initiative d'un média social humanitaire... avec la construction d'une véritable communauté agissante à partir des compétences de ses adhérents... réinvitez vite Nicole en effet pour parler de cette dimension collaborative... Comment from Agnes: Excellentes interventions et je découvre en même temps Missing.net, les Casques Rouges, etc. Ce sont des innovations très judicieuses et il a sans doute fallu pas mal de réseau pour attirer de grands partenaires et parrains; Et pourtant, elles me donnent un peu l'impression d'être peu intégrées dans les structures existantes... que ce soit dans le domaine de la restauration des liens, où la Croix-Rouge oeuvre depuis plus d'un siècle et Google depuis peu (Google Person Finder), ou encore la gestion des catastrophes où les structures onusiennes et institutionnelles sont déjà puissantes et nombreuses, tandis que dans le domaine des télécommunications des structures spécialisées ou ad hoc (comme celle du Programme Alimentaire Mondial qui agit en leader pour les Nations Unies dans ce domaine) développent des efforts dans le même sens.