Email     Password  
Connection | Subscription
Le réseau des web-tv collaboratives de tous les pros
Proposez vos sujets, stimulez la collaboration
Partagez votre expertise, recrutez vos clients
 
IT, Digital, IT
& Social business
Entrepreneurship, Innovation
and Research
Business and
professional markets
Ressources Humaines
et Management
Marketing,
Publicicité
Tactical and strategic decision-making functions
Trouvailles et
tendances caféinées
Economy and Society
Politoscope
APPROFONDISSONS LE SUJET EN TALKSHOW : REJOIGNEZ LE DÉBAT EN POSTULANT :-) Professionnels et experts, vos insights sont les très bienvenus : Venez prendre la parole sur ce sujet dont l'enregistrement aura bientôt lieu. Comment participer : Pour coproduire ce sujet avec nous, intervenir comme speaker / expert, infléchir le conducteur en exprimant vos convictions sur le sujet, ou susciter un traitement selon vos interrogations, tout d'abord cliquez sur le bouton figurant dans la vignette du présent sujet sur le cette page :    POSTULER POUR PARTICIPER    puis indiquez un maximum de réponses dans l'onglet de la présente page, intitulé :       "Aidez-nous à préparer ce sujet"    C'est la meilleure manière de faire connaître et positionner votre expertise tout en vous assurant que les points à vos yeux importants ne seront pas oubliés dans le conducteur du talk. Mode d'emploi et plus de détails ci-dessous.
Here's my feedback:
Below, I explain my motivation to the organizers:


I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Format : Talkshow
Treatment : Debate
Article
Help us to
prepare this subject!
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
 
If I sponsored this subject?

APPROFONDISSONS LE SUJET EN TALKSHOW :
REJOIGNEZ LE DÉBAT EN POSTULANT :-)


Professionnels et experts, vos insights sont les très bienvenus :

Venez prendre la parole sur ce sujet dont l'enregistrement aura bientôt lieu.

Comment participer :
Pour coproduire ce sujet avec nous, intervenir comme speaker / expert, infléchir le conducteur en exprimant vos convictions sur le sujet, ou susciter un traitement selon vos interrogations, tout d'abord cliquez sur le bouton figurant dans la vignette du présent sujet sur le cette page :

   POSTULER POUR PARTICIPER   

puis indiquez un maximum de réponses dans l'onglet de la présente page, intitulé : 

    "Aidez-nous à préparer ce sujet"   

C'est la meilleure manière de faire connaître et positionner votre expertise tout en vous assurant que les points à vos yeux importants ne seront pas oubliés dans le conducteur du talk.

  • Mode d'emploi et plus de détails ci-dessous.
Keywords:  virtualisation
Related expertises: 
Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Raoul Mengis: Virtualisation fedora Linux et KVM en entreprise. http://www.1computer.info/serveur_virtuel.html Comment from Vincent Heuschling: La virtualisation des plateformes est clairement entrée dans les moeurs à ce jour. La grande majorité des projets d'infrastructure, ou de modernisation d'infrastructures existantes intègrent cette dimension. Par contre ce que les entreprises n'ont pas encore vraiment -sauf de rares exceptions- intégré c'est la virtualisation à un niveau applicatif, avec le remplacement de leurs serveurs applicatif par des "appliances" virtualisée. Aujourd'hui, on a réellement la transposition des serveurs physiques en leurs équivalents logiques, ce qui reproduit à peu de choses près la complexité d'exploitation. Pour ces raisons l'utilisation de logiques "cloud" avec des frameworks applicatifs est encore un peu loin devant nous. La virtualisation reste un passage obligatoire pour la rationalisation des infrastructures. La virtualisation est pour 92% des DSI le moyen de rentrer dans une approche "cloud". La virtualisation leur permet de rationaliser leurs infrastructures dans un contexte privé avant d'en envisager la migration vers une infrastructure publique. Même si VMWARE a aujourd'hui un leadership incontesté sur ce marché, on voit de plus en plus de solution alternatives (Microsoft Hyper-V, Opensource avec XEN ou KVM) arrivé de manière fiable et pertinentes sur ce marché.   Comment from Patrice Boukobza: On est effectivement au coeur même de la problématique. D'un coté des technologies poussées par les R&D des éditeurs toujours plus à la pointe, et d'un autre la réalité de l'entreprise qui doit à la fois faire évoluer son SI, gérer l'historique (le fameux "legacy" ), en réduisant les coûts. Au milieu de ce grand écart, les SSII et consultants dont la tâche est de mettre en relation de confiance les uns et les autres autour de projets à forte valeur ajoutée technique / faible TCO / fort ROI.La boucle est alors bouclée quand les éditeurs intègrent à leurs roadmap via les intégrateurs la prise en compte des problématiques actuelles des clients, au même titre que les besoins en avancées technologiques. Pour reprendre une pub bien connue : "c'est bon l'équilibre" , même en virtualisation des SI ! Comment from Christian Chichkine: Je pense que la pertinence des solutions alternatives se jouera plus sur les briques complémentaires de l'écosystème que sur la pertinence de l'hyperviseur lui-même.Le minimum qu'on est en droit d'attendre des éditeurs alternatifs, c'est que leurs hyperviseurs se mettent au niveau de la référence actuelle (ce n'est pas encore le cas de tous).Le briques complémentaires seront le facteur déterminant d'un choix éditorial pertinent. C'est le contexte client et ses fonctionnels qui doivent orienter le choix de la technologie et pas le choix technologie qui doit s'imposer au contexte client. Comment from : En même temps on peut voir que les éditeurs se hâtent de développer des technologies répondant aux attentes des clients, par exemple sur la prise en charge des contenus riches (flash, vidéos, ...) dans les technologies de déport d'affichage. C'est cette interaction qui rend le domaine de la virtualisation si révolutionnaire d'un point de vue technologique. Comment from Olivier DOMY: Pour moi, il y a un vrai retard au décollage sur le marché français de la virtualisation. Il y a peu de réflexion globale sur le sujet dans les entreprises et très souvent la virtualisation est abordé par le petit bout de la lorgnette, c'est à dire la consolidation de serveurs. Combien de fois, j'entend encore en 2010 que de grandes entreprises ne vont virtualiser que les environnements de tests parce que "on n'est pas sûr...". Par ailleurs, il est encore râre, en France, de voir des décideeurs qui réfléchissent de manière globale sur une infrastructure virtualisée. Quid du backup, de la supervision, de l'automatisation, de la gouvernance. Trop souvent, on se masque vers le risque éventuel, "le danger". Mais ou est l'analyse de risque? Est-elle mise en comparaison des gains apportés, tant d'un point de vue technique, fonctionnel et financier.