Email     Mot de passe  
Connexion | Inscription
Le réseau des web-tv collaboratives de tous les pros
Proposez vos sujets, stimulez la collaboration
Partagez votre expertise, recrutez vos clients
 
Transformation numérique, IT
& Social business
Entreprises et
marchés professionnels
Entrepreneuriat, Innovation
et Recherche
Ressources Humaines
et Management
(e)Marketing,
communication(s)
Tactiques décisionnelles et fonctions stratégiques
Trouvailles et
tendances caféinées
Économie et Société
Politoscope
Les sujets débattus Les débats proposés par l'EPSDA sont ciblés pour les entreprises et développent des problématiques professionnelles. Ils ont vocation à susciter prises de conscience, innovation et progrès, esprit de coopération dans les écosystèmes animés par ceux qui font leur actualité économique. Ces débats ont de surcroît pour ambition de proposer des défis oratoires à d'autres associations, quels que soient leurs nationalités, secteurs, origines, objectifs. Le choc culturel sera de mise et les joutes oratoires opposant des univers variés, propices à l'émergence d'idées nouvelles. Particularité dans l'annonce des sujets : Disposition unique dans le monde des concours d'éloquence, les débats sont d'abord introduits en amont dans le contexte des réseaux sociaux. Le but est de leur conférer une dimension participative, et de favoriser l'imprégnation aux préoccupations du public. Une première difficulté en découle : les équipes seront jugées sur leur capacité à se départir des arguments relevant de l'évidence, dont les foules auront déjà fait usage en ligne. La seconde difficulté consiste à en intégrer la synthèse, vivante et légitime - en fonction de la position défendue. Enfin, cette ouverture permet aux équipes de se constituer pendant cette phase : des professionnels en affinité qui s'estiment directement concernés par le sujet proposé peuvent postuler. Équipes  Il y a pour tout débat un modérateur, que l'on appelle le "meneur de jeu" - les débatteurs s'adressent à lui avec déférence, de la façon suivante : " Monsieur ou Madame le meneur de jeu " Dans chaque équipe il y a trois participants : Un capitaine  Un débatteur suppléant (qui peut être conduit à remplacer le capitaine) Un second débatteur Quand les participants postulent ils peuvnt ne pas avoir encore constitué ou rejoint d'équipe : l'occasion de la préciser aux organisateurs qui lui offriront des possibilités de mise en relation. C'est une excellente manière de faire de nouvelles connaissances.   La motion, et son annonce : En lien avec le monde de l'entreprise, le sujet est donc préalablement diffusé dans divers réseaux sociaux (Linkedin, Facebook, Meetup, Twitter...). Le sujet peut aussi avoir fait l'objet d'un vote parmi une sélection de sujets possibles en amont de l'événement. Une motion peut être reprécisée (sans trop s'éloigner du sujet) en fonction des réactions pertinentes reçues du public - si cela lui permet de gagner en profondeur ou légitimité. Le sujet peut donc évoluer : jusqu'à 1 semaine avant le début des sessions officielles. C'est une des raretés de ce dispositif : l'approche de l'EPSDA n'étant pas celle des associations de débatteurs connues sur ces points. L'association incite même les débatteurs à provoquer la réflexion en enrichissant l'émergence du débat par une brève vidéo. Cette dernière est enregistrée dans les locaux de l'association pour garantir un format court conforme à l'esprit de son action : provocatrice et néanmoins ludique, espiègle et pertinente.     Évaluation des équipes : Le sujet est appréhendé selon la position imposée à chaque équipe (POUR ou CONTRE) : la qualité de l'argumentaire initial est la clé. Les discours d'ouverture sont toutefois préparés en prenant autant que possible en compte les apports du public s'étant impliqué dans les réseaux sociaux. La manière astucieuse dont sont intégrées les remarques du public peut significativement pondérer l'évaluation. Les équipes seront aussi jugées sur leur capacité à réfuter avec empathie, bienveillance et néanmoins pertinence et fermeté les arguments avancés par leurs adversaires. La lecture d'un discours est prohibée : aucune équipe ne peut apporter de notes, si ce n'est pour citer un auteur, un fait ou des chiffres nécessitant précision. Le respect des règles éthiques du débat est déterminant - et peut constituer un facteur d'exclusion du classement :    Éthique du débat : Le respect commence par la qualité de la préparation : bien connaître son sujet est la base d'une argumentation légitime, honnête et soucieuse d'apporter un contenu de valeur à l'attention de l'audience. Transparence des sources : un participant peut demander fourniture précise d'une source et chacun doit être en mesure de les dévoiler. Les débatteurs doivent observer le décorum du débat, c'est-à-dire : qu'ils doivent observer le silence quand le droit de parole ne leur est pas accordé; qu'ils doivent être courtois envers l'adversaire ; qu'il leur est interdit de manifester leur accord ou leur désaccord par des moyens autres que la parole, tels les cris, exclamations, jurons, bruits de tous genres, grimaces, etc.    Règles de conduite : Comportement des débatteurs : Le débatteur qui prend la parole doit se comporter correctement : Obéir au meneur de jeu quant au temps imparti. Rester debout (attitude en éveil). Regarder le meneur de jeu, le juge ou l'auditoire selon les règlements établis par le prof. Bien articuler et parler d'une voix forte afin d'être entendu des juges et de l'auditoire. Se défendre personnellement et ne pas compter sur l'aide d'un coéquipier. Rester concentré pour réfléchir sur le vif aux arguments de l'équipe adverse. Demeurer calme quand un membre de l'équipe adverse réfute son argument. Être courtois envers l'adversaire. Éviter rires, ricanements, clins d'oeil, mimes exagérés d'incrédulité ou de stupéfaction, sourires condescendants, expressions colériques, .... S'excuser si le meneur de jeu estime qu'il a tort. Être modeste si son équipe gagne. Accepter de perdre : c'est un jeu. L'évaluation sera bonne, à moins que le travail ait été insuffisamment préparé (le prof sait que les élèves n'ont pas tous le talent pour la joute oratoire). Donner la main à ses adversaires à la fin du débat Comportement envers l'auditoire : Comme l'objectif est de gagner le débat, avoir le sens de l'humour est toujours utile, mais cela doit être bref. Éviter de continuellement vouloir amuser l'auditoire. Attendre que l'auditoire se calme avant de prendre la parole.    Infraction : Un débatteur signale une infraction aux règles au meneur de jeu en disant " Point d'ordre Monsieur le meneur de jeu " (ou Madame le meneur de jeu) et explique brièvement. Si un adversaire cite mal ou attaque personnellement un adversaire, ce dernier peut se défendre en disant "Question de privilège Monsieur le meneur de jeu"   (ou Madame le meneur de jeu) et explique brièvement. Le meneur de jeu demande de préciser brièvement l'infraction et décide s'il y a infraction ou non en disant : " Le point d'ordre est justifié " ou " L'objection n'est pas fondée ". Le débatteur s'excuse s'il a tort et reprend son intervention.    Déroulement du débat Le meneur de jeu est en quelque sorte le président du jury, c'est lui qui prend la parole et s'assurer du respect des règles, recadrer les éventuels problèmes comportementaux, arbitre les éventuelles infractions etc. Un minuteur est affiché dans la salle où la rencontre prend place : il ne peut être interrompu sous aucun prétexte. Les séquences minutées se déroulent de la façon suivante et doivent être appliquées à tous les débats :  Équipe A 3 débatteur s POUR . Équipe B 3 débatteur s CONTRE . Introduction :  Le meneur de jeu :   procède au tirage au sort qui désigne l'équipe qui aura la première le droit de parole; lance le début du débat en accordant la parole au capitaine de l'équipe A qui aura alors un temps déterminé pour présenter sa position, par exemple un maximum de deux minutes; s'assure verbalement ou visuellement que le capitaine de l'équipe A a terminé son intervention;. donne ensuite la parole au capitaine de l'équipe adverse B qui aura alors le même temps pour présenter sa position; s'assure verbalement ou visuellement que le capitaine de l'équipe B a terminé son intervention.   Équipe A Débatteur 1 : capitaine  Présente la position de son équipe 6 minutes 1 Équipe B Débatteur 2 : capitaine  Présente la position de son équipe 6 minutes   Partie argumentative : Le meneur de jeu : annonce que la partie argumentative du débat est lancée et fait part du temps dont disposent les équipes pour débattre leur sujet (par exemple un maximum de 20 minutes) et de la durée maximale de chaque intervention (par exemple deux minutes); accorde la parole à l'équipe A; donne la parole en alternance à chacune des deux équipes; interrompt immédiatement le débat lorsque le temps alloué à la partie argumentative est terminé.   Équipe A Débatteur 2 1- Reformule brièvement les idées du capitaine de l'Équipe B dans l'introduction 2- Réfute ses idées 3- Apporte un nouvel argument 4 minutes 2 Équipe B Débatteur 2   1- Reformule brièvement les idées du capitaine de l'équipe A dans l'introduction 2- Réfute ses idées 3- Apporte un nouvel argument 4 minutes Équipe A Débatteur 3 1- Reformule brièvement les idées du débatteur 2 de l'Équipe B 2- Réfute ses idées 3- Apporte un nouvel argument 4 minutes 3 Équipe B Débatteur 3 1- Reformule brièvement les idées du débatteur 3 de l'équipe A 2- Réfute ses idées 3- Apporte un nouvel argument 4 minutes  Équipe A Débatteur 1 : capitaine 1- Reformule brièvement les idées du débatteur 3 de l'équipe B  2- Réfute ses idées  3- Apporte un nouvel argument 3 minutes 4   Équipe B Débatteur 1 : capitaine 1- Reformule brièvement les idées du capitaine de l'équipe A 2- Réfute ses idées  3- Apporte un nouvel argument 3 minutes       Débat libre :  Pour le reste du temps, les équipes interviennent à tour de rôle en prenant soin de toujours reformuler, de réfuter et d'apporter un nouvel argument. Quand le temps est terminé, le meneur de jeu met fin au débat libre. Si l'assistance semble perdre de l'intérêt, le meneur de jeu peut relancer la joute par des questions.   ? Équipe A Débatteur X 1- Reformule brièvement les idées émises par un joueur de l'équipe adverse 2- Réfute ses idées 3- Apporte un nouvel argument   8 minutes 5 Équipe B Débatteur  X   1- Reformule brièvement les idées émises par un joueur de l'équipe adverse 2. Réfute ses idées 3. Apporte un nouvel argument   8 minutes ?   Conclusion :  Le meneur de jeu :   invite l'équipe A (la première qui a eu droit de parole) à conclure le débat. Le capitaine de cette équipe a un temps déterminé pour le faire, par exemple une minute 30; s'assure verbalement ou visuellement que le débatteur a terminé son intervention; accorde ensuite la parole au capitaine de l'équipe adverse qui a le même temps pour conclure.   Équipe A Débatteur 1 : capitaine  Présente sa synthèse : 3 minutes 6 Équipe B Débatteur 2 : capitaine  Présente sa synthèse : 3 minutes Au total la session, incluant la modération du meneur de jeu pour passer la parole, ne doit pas excéder 60 minutes.     Cette page est en constante évolution, vos avis sont les bienvenus :-) Vos commentaires seront donc lus avec attention :-)  
Et hop, voici mon feedback :
Laissez-moi dire ce que j'en pense...
Infos diverses
Lieu : chez cafeine.tv
Format : Article
Traitement : Page informative
Notes
AUDIENCE
 

Les sujets débattus

Les débats proposés par l'EPSDA sont ciblés pour les entreprises et développent des problématiques professionnelles.

Ils ont vocation à susciter prises de conscience, innovation et progrès, esprit de coopération dans les écosystèmes animés par ceux qui font leur actualité économique.

Ces débats ont de surcroît pour ambition de proposer des défis oratoires à d'autres associations, quels que soient leurs nationalités, secteurs, origines, objectifs.

Le choc culturel sera de mise et les joutes oratoires opposant des univers variés, propices à l'émergence d'idées nouvelles.


Particularité dans l'annonce des sujets :

Disposition unique dans le monde des concours d'éloquence, les débats sont d'abord introduits en amont dans le contexte des réseaux sociaux. Le but est de leur conférer une dimension participative, et de favoriser l'imprégnation aux préoccupations du public.

Une première difficulté en découle : les équipes seront jugées sur leur capacité à se départir des arguments relevant de l'évidence, dont les foules auront déjà fait usage en ligne.

La seconde difficulté consiste à en intégrer la synthèse, vivante et légitime - en fonction de la position défendue.

Enfin, cette ouverture permet aux équipes de se constituer pendant cette phase : des professionnels en affinité qui s'estiment directement concernés par le sujet proposé peuvent postuler.


Équipes 

Il y a pour tout débat un modérateur, que l'on appelle le "meneur de jeu" - les débatteurs s'adressent à lui avec déférence, de la façon suivante : "Monsieur ou Madame le meneur de jeu"

Dans chaque équipe il y a trois participants :

    • Un capitaine 
    • Un débatteur suppléant (qui peut être conduit à remplacer le capitaine)
  • Un second débatteur

Quand les participants postulent ils peuvnt ne pas avoir encore constitué ou rejoint d'équipe : l'occasion de la préciser aux organisateurs qui lui offriront des possibilités de mise en relation. C'est une excellente manière de faire de nouvelles connaissances.

 

La motion, et son annonce :

En lien avec le monde de l'entreprise, le sujet est donc préalablement diffusé dans divers réseaux sociaux (Linkedin, Facebook, Meetup, Twitter...).

Le sujet peut aussi avoir fait l'objet d'un vote parmi une sélection de sujets possibles en amont de l'événement.

Une motion peut être reprécisée (sans trop s'éloigner du sujet) en fonction des réactions pertinentes reçues du public - si cela lui permet de gagner en profondeur ou légitimité.

Le sujet peut donc évoluer : jusqu'à 1 semaine avant le début des sessions officielles.

C'est une des raretés de ce dispositif : l'approche de l'EPSDA n'étant pas celle des associations de débatteurs connues sur ces points.

L'association incite même les débatteurs à provoquer la réflexion en enrichissant l'émergence du débat par une brève vidéo. Cette dernière est enregistrée dans les locaux de l'association pour garantir un format court conforme à l'esprit de son action : provocatrice et néanmoins ludique, espiègle et pertinente.

   

Évaluation des équipes :

Le sujet est appréhendé selon la position imposée à chaque équipe (POUR ou CONTRE) : la qualité de l'argumentaire initial est la clé.

Les discours d'ouverture sont toutefois préparés en prenant autant que possible en compte les apports du public s'étant impliqué dans les réseaux sociaux. La manière astucieuse dont sont intégrées les remarques du public peut significativement pondérer l'évaluation.

Les équipes seront aussi jugées sur leur capacité à réfuter avec empathie, bienveillance et néanmoins pertinence et fermeté les arguments avancés par leurs adversaires.

La lecture d'un discours est prohibée : aucune équipe ne peut apporter de notes, si ce n'est pour citer un auteur, un fait ou des chiffres nécessitant précision.

Le respect des règles éthiques du débat est déterminant - et peut constituer un facteur d'exclusion du classement :

  

Éthique du débat :

Le respect commence par la qualité de la préparation : bien connaître son sujet est la base d'une argumentation légitime, honnête et soucieuse d'apporter un contenu de valeur à l'attention de l'audience.

Transparence des sources : un participant peut demander fourniture précise d'une source et chacun doit être en mesure de les dévoiler.

Les débatteurs doivent observer le décorum du débat, c'est-à-dire :

    • qu'ils doivent observer le silence quand le droit de parole ne leur est pas accordé;
    • qu'ils doivent être courtois envers l'adversaire ;
    • qu'il leur est interdit de manifester leur accord ou leur désaccord par des moyens autres que la parole, tels les cris, exclamations, jurons, bruits de tous genres, grimaces, etc.

  

Règles de conduite :

Comportement des débatteurs :

Le débatteur qui prend la parole doit se comporter correctement :

    • Obéir au meneur de jeu quant au temps imparti.
    • Rester debout (attitude en éveil).
    • Regarder le meneur de jeu, le juge ou l'auditoire selon les règlements établis par le prof.
    • Bien articuler et parler d'une voix forte afin d'être entendu des juges et de l'auditoire.
    • Se défendre personnellement et ne pas compter sur l'aide d'un coéquipier.
    • Rester concentré pour réfléchir sur le vif aux arguments de l'équipe adverse.
    • Demeurer calme quand un membre de l'équipe adverse réfute son argument.
    • Être courtois envers l'adversaire.
    • Éviter rires, ricanements, clins d'oeil, mimes exagérés d'incrédulité ou de stupéfaction, sourires condescendants, expressions colériques, ....
    • S'excuser si le meneur de jeu estime qu'il a tort.
    • Être modeste si son équipe gagne.
    • Accepter de perdre : c'est un jeu. L'évaluation sera bonne, à moins que le travail ait été insuffisamment préparé (le prof sait que les élèves n'ont pas tous le talent pour la joute oratoire).
    • Donner la main à ses adversaires à la fin du débat


Comportement envers l'auditoire :

    • Comme l'objectif est de gagner le débat, avoir le sens de l'humour est toujours utile, mais cela doit être bref. Éviter de continuellement vouloir amuser l'auditoire.
    • Attendre que l'auditoire se calme avant de prendre la parole.

  

Infraction :

Un débatteur signale une infraction aux règles au meneur de jeu en disant "Point d'ordre Monsieur le meneur de jeu" (ou Madame le meneur de jeu) et explique brièvement.

Si un adversaire cite mal ou attaque personnellement un adversaire, ce dernier peut se défendre en disant "Question de privilège Monsieur le meneur de jeu" (ou Madame le meneur de jeu) et explique brièvement.

Le meneur de jeu demande de préciser brièvement l'infraction et décide s'il y a infraction ou non en disant : "Le point d'ordre est justifié" ou "L'objection n'est pas fondée".

Le débatteur s'excuse s'il a tort et reprend son intervention.

  

Déroulement du débat

Le meneur de jeu est en quelque sorte le président du jury, c'est lui qui prend la parole et s'assurer du respect des règles, recadrer les éventuels problèmes comportementaux, arbitre les éventuelles infractions etc.

Un minuteur est affiché dans la salle où la rencontre prend place : il ne peut être interrompu sous aucun prétexte.

Les séquences minutées se déroulent de la façon suivante et doivent être appliquées à tous les débats : 

Équipe A

3 débatteurs POUR.

Équipe B

3 débatteurs CONTRE.


Introduction : 

Le meneur de jeu : 

    • procède au tirage au sort qui désigne l'équipe qui aura la première le droit de parole;
    • lance le début du débat en accordant la parole au capitaine de l'équipe A qui aura alors un temps déterminé pour présenter sa position, par exemple un maximum de deux minutes;
  • s'assure verbalement ou visuellement que le capitaine de l'équipe A a terminé son intervention;.
    • donne ensuite la parole au capitaine de l'équipe adverse B qui aura alors le même temps pour présenter sa position;
  • s'assure verbalement ou visuellement que le capitaine de l'équipe B a terminé son intervention.

 

Équipe A

Débatteur 1 : capitaine 

Présente la position
de son équipe

6 minutes

1

Équipe B

Débatteur 2 : capitaine 

Présente la position
de son équipe

6 minutes

 

Partie argumentative :

Le meneur de jeu :

    • annonce que la partie argumentative du débat est lancée et fait part du temps dont disposent les équipes pour débattre leur sujet (par exemple un maximum de 20 minutes) et de la durée maximale de chaque intervention (par exemple deux minutes);
    • accorde la parole à l'équipe A;
  • donne la parole en alternance à chacune des deux équipes;
    • interrompt immédiatement le débat lorsque le temps alloué à la partie argumentative est terminé.

 

Équipe A

Débatteur 2

1- Reformule brièvement les idées du capitaine de l'Équipe B
dans l'introduction
2- Réfute ses idées
3- Apporte un nouvel argument

4 minutes

2

Équipe B

Débatteur 2 

1- Reformule brièvement les idées du capitaine de l'équipe A
dans l'introduction
2- Réfute ses idées
3- Apporte un nouvel argument

4 minutes


Équipe A

Débatteur 3

1- Reformule brièvement les idées du débatteur 2 de l'Équipe B
2- Réfute ses idées
3- Apporte un nouvel argument

4 minutes

3


Équipe B

Débatteur 3

1- Reformule brièvement les idées du débatteur 3 de l'équipe A
2- Réfute ses idées
3- Apporte un nouvel argument

4 minutes 


Équipe A

Débatteur 1 : capitaine

1- Reformule brièvement les idées du débatteur 3 de l'équipe B 
2- Réfute ses idées 
3- Apporte un nouvel argument

3 minutes

4

 


Équipe B

Débatteur 1 : capitaine

1- Reformule brièvement les idées du capitaine de l'équipe A
2- Réfute ses idées 
3- Apporte un nouvel argument

3 minutes

 
 

 

Débat libre : 

    • Pour le reste du temps, les équipes interviennent à tour de rôle en prenant soin de toujours reformuler, de réfuter et d'apporter un nouvel argument.
    • Quand le temps est terminé, le meneur de jeu met fin au débat libre.
  • Si l'assistance semble perdre de l'intérêt, le meneur de jeu peut relancer la joute par des questions.

 

?

Équipe A

Débatteur X

1- Reformule brièvement les idées émises
par un joueur de l'équipe adverse
2- Réfute ses idées
3- Apporte un nouvel argument

 8 minutes

5

Équipe B

Débatteur X 

1- Reformule brièvement les idées émises
par un joueur de l'équipe adverse
2. Réfute ses idées
3. Apporte un nouvel argument

 8 minutes

?

 

Conclusion : 

Le meneur de jeu : 

invite l'équipe A (la première qui a eu droit de parole) à conclure le débat. Le capitaine de cette équipe a un temps déterminé pour le faire, par exemple une minute 30;

    • s'assure verbalement ou visuellement que le débatteur a terminé son intervention;
    • accorde ensuite la parole au capitaine de l'équipe adverse qui a le même temps pour conclure.

 

Équipe A

Débatteur 1 : capitaine 

Présente sa synthèse :

3 minutes

6

Équipe B

Débatteur 2 : capitaine 

Présente sa synthèse :

3 minutes


Au total la session, incluant la modération du meneur de jeu pour passer la parole, ne doit pas excéder 60 minutes.

 


 

Cette page est en constante évolution, vos avis sont les bienvenus :-)

Vos commentaires seront donc lus avec attention :-)

 


Sujets potentiellement connexes :