Email     Password  
Connection | Subscription
Le réseau des web-tv collaboratives de tous les pros
Proposez vos sujets, stimulez la collaboration
Partagez votre expertise, recrutez vos clients
 
IT, Digital, IT
& Social business
Entrepreneurship, Innovation
and Research
Business and
professional markets
Ressources Humaines
et Management
Marketing,
Publicicité
Tactical and strategic decision-making functions
Trouvailles et
tendances caféinées
Economy and Society
Politoscope
Dans un contexte marqué par un recul des chiffres d’affaires et des bénéfices, le secteur français des télécommunications voudrait croire au décollage du marché de la 4G.  Révolution annoncée et attendue de l’internet mobile, la nouvelle génération de mobiles facilitera le développement des usages de la vie quotidienne et professionnelle. Les opérateurs tablent sur la qualité accrue de la connectivité et l'émergence de nouveaux services pour retrouver le cercle vertueux innovation, investissements, rentabilité. Dans le même temps, la Commission européenne s’émeut depuis plusieurs mois  du retard pris par les États membres de l’Union européenne dans le déploiement de la 4G par rapport au reste du monde, le développement des réseaux du futur étant, selon elle, un des leviers du retour de la croissance en Europe. Mais le contexte général de crise et un marché français d’offres orienté vers l'ultra low cost ne favorisent pas des investissements des opérateurs peu confiants dans la demande des consommateurs et la dynamique des prix: l’ambition de la Commission Européenne en matière de 4G est-elle compatible avec les nouvelles habitudes des consommateurs français ? Comment cette équation a-t-elle été résolue dans les autres pays de l’Union Européennes? Le moment est critique. Il en va de la revitalisation d'un marché essentiel à l'ensemble de l'économie et fondamental pour notre avenir.
Webcast
notes
compte-rendu
en PDF
(1)
AUDIENCE
 
 
If I sponsored this subject?
Format : Conference
Treatment : Debate
Activity sector : Telecommunications
 

Dans un contexte marqué par un recul des chiffres d’affaires et des bénéfices, le secteur français des télécommunications voudrait croire au décollage du marché de la 4G. 

Révolution annoncée et attendue de l’internet mobile, la nouvelle génération de mobiles facilitera le développement des usages de la vie quotidienne et professionnelle. Les opérateurs tablent sur la qualité accrue de la connectivité et l'émergence de nouveaux services pour retrouver le cercle vertueux innovation, investissements, rentabilité.

Dans le même temps, la Commission européenne s’émeut depuis plusieurs mois  du retard pris par les États membres de l’Union européenne dans le déploiement de la 4G par rapport au reste du monde, le développement des réseaux du futur étant, selon elle, un des leviers du retour de la croissance en Europe.

Mais le contexte général de crise et un marché français d’offres orienté vers l'ultra low cost ne favorisent pas des investissements des opérateurs peu confiants dans la demande des consommateurs et la dynamique des prix: l’ambition de la Commission Européenne en matière de 4G est-elle compatible avec les nouvelles habitudes des consommateurs français ? Comment cette équation a-t-elle été résolue dans les autres pays de l’Union Européennes?

Le moment est critique. Il en va de la revitalisation d'un marché essentiel à l'ensemble de l'économie et fondamental pour notre avenir.


Connected subjects:
ZDNet France     
  • Here's my feedback:
    I transmit my opinion: I find this subject...