Email     Password  
Connection | Subscription
Le réseau des web-tv collaboratives de tous les pros
Proposez vos sujets, stimulez la collaboration
Partagez votre expertise, recrutez vos clients
 
IT, Digital, IT
& Social business
Entrepreneurship, Innovation
and Research
Business and
professional markets
Ressources Humaines
et Management
Marketing,
Publicicité
Tactical and strategic decision-making functions
Trouvailles et
tendances caféinées
Economy and Society
Politoscope
La dématérialisation des flux inter-entreprise via la mise en place des échanges électroniques professionnels ou EDI est devenu un élément primordial pour la productivité de l'entreprise. La plupart des processus d'approvisionnement, de logistique, facturation ou référencement ne pourrait plus s'exécuter sans recours à l'EDI. RAPPEL : Selon Wikipedia : L' Échange de Données Informatisées  ( EDI ) ou en version originale Electronic Data Interchange, est le terme générique définissant un échange d'informations automatique entre deux entités à l'aide de messages standardisés, de machine à machine. L'EDI a été conçu à l'origine dans l'optique du « zéro papier » et afin d'automatiser le traitement de l'information : disposer rapidement d'une information exhaustive et fiable. Dans la pratique, l'EDI permet de réduire notablement les interventions humaines dans le traitement de l'information, et donc de le rendre effectivement plus rapide et plus fiable. La rapidité et la meilleure fiabilité des échanges par EDI permettent de fluidifier les flux d'informations échangés, et de réduire considérablement les coûts de traitement tout en améliorant la sécurisation des transactions. Ceci est maintenant indispensable selon la politique de gestion en « juste à temps » qui augmente le nombre de transactions à traiter dans un temps de plus en plus court. Par exemple, une entreprise peut émettre ses commandes, ses avis d'expédition, ses factures par EDI, c'est-à-dire qu'elle va émettre des messages électroniques normalisés qui seront télétransmis vers les ordinateurs de ses partenaires commerciaux ( fournisseurs ,  clients ,  banques ) qui seront capables d'interpréter et d'intégrer automatiquement les données correspondantes dans leurs systèmes d'information respectifs sans papier ni intervention humaine. Ce processus permet la suppression des documents papier acheminés par la poste ou par fax et des saisies manuelles par des opérateurs. Pour autant, le déploiement des processus EDI/B2B avec une communauté de partenaires B2B est une tache restée complexe, longue et couteuse. Pour un donneur d'ordre désireux de mettre en place des flux EDI/B2B, il est en effet nécessaire de déployer les processus avec chacun de ses fournisseurs. De nombreuses opérations souvent manuelles sont nécessaires : appels fournisseurs, qualification, envoi de cahier des charges, tests techniques, certification, mise en production... Plusieurs études évaluent cette charge à plus de 30 jours par partenaire ! Le retour sur investissement des projets et démarches EDI depend donc entièrement de la réussite du déploiement des échanges. Quelles solutions adopter pour réussir son déploiement EDI/B2B ? Méthodologie, plate-forme de déploiement, ... il existe à présent des solutions de nouvelles générations pour accélérer l'enrolement des partenaire et réduire le coût des projets de déploiement 
Here's my feedback:
Below, I explain my motivation to the organizers:


I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Article
Collaborative content preparation:
Speakers (1)
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
 
If I sponsored this subject?
Format : ? - I don't know: I let you decide!
Treatment : Event
 
Speakers :
Christophe Viry, Product Marketing Manager Generix Group
Product Marketing Manager pour la gamme EDI/B2B/Portals d...

La dématérialisation des flux inter-entreprise via la mise en place des échanges électroniques professionnels ou EDI est devenu un élément primordial pour la productivité de l'entreprise.

La plupart des processus d'approvisionnement, de logistique, facturation ou référencement ne pourrait plus s'exécuter sans recours à l'EDI.

RAPPEL :
Selon Wikipedia :

L'Échange de Données Informatisées (EDI) ou en version originale Electronic Data Interchange, est le terme générique définissant un échange d'informations automatique entre deux entités à l'aide de messages standardisés, de machine à machine. L'EDI a été conçu à l'origine dans l'optique du « zéro papier » et afin d'automatiser le traitement de l'information : disposer rapidement d'une information exhaustive et fiable. Dans la pratique, l'EDI permet de réduire notablement les interventions humaines dans le traitement de l'information, et donc de le rendre effectivement plus rapide et plus fiable. La rapidité et la meilleure fiabilité des échanges par EDI permettent de fluidifier les flux d'informations échangés, et de réduire considérablement les coûts de traitement tout en améliorant la sécurisation des transactions. Ceci est maintenant indispensable selon la politique de gestion en « juste à temps » qui augmente le nombre de transactions à traiter dans un temps de plus en plus court.

Par exemple, une entreprise peut émettre ses commandes, ses avis d'expédition, ses factures par EDI, c'est-à-dire qu'elle va émettre des messages électroniques normalisés qui seront télétransmis vers les ordinateurs de ses partenaires commerciaux (fournisseursclientsbanques) qui seront capables d'interpréter et d'intégrer automatiquement les données correspondantes dans leurs systèmes d'information respectifs sans papier ni intervention humaine. Ce processus permet la suppression des documents papier acheminés par la poste ou par fax et des saisies manuelles par des opérateurs.

Pour autant, le déploiement des processus EDI/B2B avec une communauté de partenaires B2B est une tache restée complexe, longue et couteuse. Pour un donneur d'ordre désireux de mettre en place des flux EDI/B2B, il est en effet nécessaire de déployer les processus avec chacun de ses fournisseurs. De nombreuses opérations souvent manuelles sont nécessaires : appels fournisseurs, qualification, envoi de cahier des charges, tests techniques, certification, mise en production... Plusieurs études évaluent cette charge à plus de 30 jours par partenaire !

Le retour sur investissement des projets et démarches EDI depend donc entièrement de la réussite du déploiement des échanges.

Quelles solutions adopter pour réussir son déploiement EDI/B2B ? Méthodologie, plate-forme de déploiement, ... il existe à présent des solutions de nouvelles générations pour accélérer l'enrolement des partenaire et réduire le coût des projets de déploiement 

Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Frédéric BASCUNANA: à la question :"Quelles solutions adopter pour réussir son déploiement EDI/B2B ?"J'ai l'impression qu'il faut apporter :- des réponses ultra contextualisées : cette question ne peut avoir la même réponse d'une entreprise à l'autre, désolé j'enfonce une porte ouverte, mais si personne ne l'écrit nous allons rester "bloqués" sur votre question, pour moi quasi anxiogène, en nous demandant... "mais que lui répondre sans y devoir y passer un séminaire de 3 jours ?" ;- des témoignages nombreux : cf. ma réaction précédente, en effet si tant est que l'on puisse adresser les problématiques ici soulevées, il faut que cela soit rapporté à une certaine diversité d'exemples et cas concrets.- un peu de neutralité dans ce débat : il me semble évident que chacun va exposer sa méthodologie et vanter les mérites de son dispositif, de son logiciel collaboratif, etc. Donc pas d'infomercial : un débat ouvert et neutre sera plus constructif..- des référentiels de compétences : on se sait pas bien à l'approche de ce débat quelles sont les expertises requises pour répondre à ces questions, ce serait bon de le rappeler. Et même de les replacer dans un contexte culturel et managérial (encore et toujours, situer le contexte sinon c'est abstrait). Comment from Philippe Vacheyrout: Si je vous dis que la réponse a la réussite au déploiement EDI/B2B c'est l'EID me direz vous encore que c'est du SPAM ?